Jon Pitre, parcours

 

Un musicien qui devient réalisateur
Jon est arrivé à la post-production audiovisuelle en tant que compositeur, illustrateur sonore et voix-off en 2001.

Ayant travaillé en étroite collaboration avec des réalisateurs, la découverte du montage a éveillé en lui une curiosité qui se transforme en une envie forte d'apprendre. La réalisation devient vite une évidence.
 

Entreprise audiovisuelle à Beauvais
Aujourd’hui, il produit et réalise des vidéos en mettant à profit ses deux principales compétences que sont l'image et le son au sein de sa société Ubique Zone. Notamment pour le Festival International de Violoncelle de Beauvais, l'Adseao, Le Blues Autour du Zinc ou encore pour des artisans, des entrepreneurs et pour le monde de l'industrie.

Écoresponsabilité
L'année si particulière de 2020 fut l'occasion pour l'entreprise de se pencher sur son empreinte carbone. Jon Pitre a suivi une formation d'écoresponsabilité pour enrichir une prise de conscience déjà bien ancrée dans la tête de cet "artiste technicien".

Rigueur

Les clients reconnaissent le sérieux et la rigueur de cet entrepreneur indépendant. Le Beauvaisien sait apporter les solutions techniques et artistiques pour qu'un projet audiovisuel puisse prendre forme avec les critères de départ du client.
La qualité d'une vidéo repose beaucoup sur la maitrise du son. C'est un aspect que Jon connait parfaitement. Et sa formation dans les "arts visuels", fait de Jon Pitre, un réalisateur de confiance qui maitrise parfaitement les outils de prise de vues.

Biographie

Natif de Beauvais, c'est à l'âge de 10 ans qu'il part vivre aux États-Unis avec sa mère. Les deux premières années sont celles du Mid-West avec quatorze déménagements en deux ans. Jon en gardera le goût de la route. Puis, il sera confié à une famille dans une toute petite bourgade du Kentucky, en attendant que sa mère obtienne les papiers d'immigration. 
Les deux "cartes vertes" en poche, c'est à Seaford dans le Delaware que les années lycée commencent. Une vie stable et tranquille dans laquelle le jeune ado peut commencer à évoluer artistiquement. Viennent ensuite, les études "Art & Marketing" et "Visual Arts" qu'il abandonne pour venir s'installer en France où il étudie l'Histoire de l'Art et se passionne pour le mobilier d'époque et contemporain.
 

Un savoir-faire issu d'une double culture

Le savoir-faire de ce passionné d'art et de nouvelles technologies est complété par une analyse artistique et commerciale.
De culture franco-américaine, il prend conscience, très tôt, des qualités et des défauts de ses deux pays. L'adolescent s'imprègne des atouts de ses deux patries qui restent chères à son coeur. Dans l'une, la rigueur du travail où le commerce et l'argent ne sont pas des sujets tabous et dans l'autre, un capitalisme un peu plus mesuré mais aussi et surtout la curiosité pour le Monde et de ses cultures. La France deviendra sa maison.


La vie en van
Comme dans le roman de John Steinbeck "Voyage avec Charley", Jon part vivre sur la route en van avec son chien, pendant dix ans, pour expérimenter la vraie liberté et s'enrichir de cultures européennes, notamment l'architecture. Quatorze carnets de voyage sont rédigés.

Aujourd'hui, c'est en créant sa société que ses deux cultures s'expriment et font parties de son for intérieur pour une nouvelle aventure, celle d'entrepreneur indépendant.
 

 

Mimi de la Ware 

 

Bénévolat
Depuis l'adolescence, Jon a toujours donné de son temps pour des causes qui lui tiennent à cœur. Malgré une discrétion à ce sujet, nous lui avons recommandé d'en parler un peu sur son site Internet.

Les causes
Peu après son arrivée en France, il devient bénévole au CHU de Grenoble. Puis, Jon souhaite aller plus loin pour agir au quotidien. Il change donc de banque et choisie un établissement alternatif. Sa nouvelle banque lui propose une carte bleue qui agit à chaque paiement au profit d'une association du développement durable. Ce sera France Nature Environnement.

GroinGroin
Grand amoureux des animaux, il a eu un coup de foudre pour l'association GroinGroin. Il se propose de devenir parrain de Mickey. Jon choisit ce cochon parce-qu'il a eu les mêmes mésaventures que son chien Billy Jack. Ce dernier fut adopté à la SPA de Beauvais et est devenu un complice pour le foyer Pitre.

A propos de Mickey

Mickey est arrivé au refuge de l'association GroinGroin en octobre 2017. C’est la fourrière du Mans qui l’a récupéré alors qu’il errait dans les rues de la ville. Sous ces airs de petit ange, Mickey montrait parfois de l’agressivité. Il avait du mal à se sentir bien avec les autres cochons, il a donc rejoint les pâtures de Mathilde l’une de ses soigneuses, il vit chez elle avec la truie Kris et depuis il s’est apaisé et n’est plus agressif ! Il est devenu câlin et s’entend bien avec Kris. Mickey est en famille d’accueil, il a donc toujours besoin de parrains et de marraines !

Vous pouvez, vous aussi parrainer un cochon en allant sur le site de GroinGroin.org